Les laits d’appellation « biologique »

Le label

Il est important de savoir que les laits « bios » sont soumis aux mêmes exigences, à la même règlementation que les préparations pour nourrissons et préparations de suite non étiquetées « BIO ». Le label « BIO » correspond à des normes d’élevage des animaux, (à savoir entre autres sans intrants de synthèse) et non à la qualité même du lait. Ils n’ont pas de valeur nutritionnelle supérieure pour l’enfant. Néanmoins, les laits infantiles « bio » répondent parfaitement aux besoins nutritionnels de l’enfant conformément à la règlementation, contrairement aux laits « bio » de consommation courante. Les pâturages d’élevage doivent répondre à un cahier des charges visant à la préservation des sols, des ressources naturelles et de l’environnement: non utilisation de produits chimiques de synthèse, non utilisation d’OGM, recyclage des matières organiques, rotation des cultures et lutte biologique.

 

Est-il nécessaire d’avoir des aliments bébé issus de l’agriculture biologique ?

Avant de répondre à cette question il est important de rappeler les objectifs de l’agriculture biologique : ces objectifs sont de garantir un mode de production respectueux de l’environnement et du bien-être animal. Donc un produit cultivé selon ces règles préserve entre autre et avant tout la « santé » de la terre et le bien-être des animaux.
Il faut ensuite noter qu’au niveau de la réglementation des produits issus de l’agriculture biologique l’obligation vis-à-vis des pesticides est une obligation dite de « moyen » : à savoir ne pas utiliser de pesticides de synthèse. A la différence, la réglementation qui s’applique aux produits infantiles garantit un produit fini exempt (limite inférieur aux seuils de détection analytique) de produits chimiques, dans ce cas, on se trouve face à une obligation de « résultats » (voir tableau ci-dessous).

Aliments de l’enfance Aliments issus de l’agriculture biologique Aliments courants (sur matières premières)
Obligation Résultat Moyen
Utilisation de pesticides de synthèse possible mais limitée interdite possible
Limites applicables pour conformité des produits limite de détection analytique 4 à 10 microg par kg); contrôle obligatoire pas de limite spécifique à la règlementation bio; c’est la règlementation des aliments courants qui s’applique limite jusqu’à 500 fois plus élevée que aliment infantile

Certains parents souhaitent également appliquer à la nourriture de leur enfant les règles de conduite qu’ils se sont donnés vis-à-vis d’une alimentation issue d’une démarche respectueuse de l’environnement. Il est alors important qu’ils puissent trouver dans l’offre de produits pour bébé des produits qui répondent à leurs préoccupations. Cela évite qu’ils se dirigent vers des produits bio destinés aux adultes et qui ne répondent pas spécifiquement aux besoins de bébé. C’est pourquoi à ce jour des offres produits bébé portant ce label sont disponibles sur le marché. Un produit issu de l’agriculture biologique destiné aux enfants en bas âge doit se conformer aux exigences de la réglementation des aliments de l’enfance et donc présente strictement les mêmes niveaux de garantie de sécurité sanitaire qu’un produit bébé non bio.

Laits « bio » disponibles sur le marché

Laits premier âge
Vous êtes professionnel de santé ?

Inscrivez-vous pour accéder à toutes les données de laits.fr

Laits deuxième âge
Laits de croissance

Sources et biographies

Bocquet M. La sécurité des aliments infantiles. Revue Le Pédiatre 2013;258:19-23

Gueguen L. Réalités Pédiatriques février 2011;157:5-10

Gueguen L. Pascal G. Le point sur la valeur nutritionnelle et sanitaire des aliments issus de l’agriculture biologique. Cahiers de nutrition et diététique 2010

Vous pouvez également être intéressé par...