Produits inadaptés à l’alimentation des nourrissons

Un nourrisson doit être alimenté avec du lait maternel ou à défaut par une préparation pour nourrisson ou préparation de suite dont la composition est définie par la directive européenne 2006/141/EC (arrêté du 11 avril 2008). Les nourrissons consommant d’autres préparations sont à haut risque de carence nutritionnelle.

Les laits écrémés (ou demi-écrémés), les jus végétaux (soja, riz, amande, châtaigne…) et certains laits d’origine animale (brebis, ânesse, jument…) ne sont pas appropriés aux besoins d’un nourrisson.