Biberons et tétines

Biberon en verre ou en plastique

Biberons en verre

Les biberons en verre sont plus adaptés les premiers mois, en particulier si vous effectuez une stérilisation. Il est très simple de les laver dans le lave-vaisselle à 65°, rendant la stérilisation inutile.

Biberons en plastique

Les biberons en plastique sont plus pratiques pour le nourrisson plus grand, qui tient et manipule son biberon et risquerait de le casser. Ils sont démontables, permettant d’en nettoyer facilement les différentes parties.

 

Verre ou plastique ?

Le verre est un matériau inerte, sûr.
Les plastiques peuvent contenir des subsances ayant des effets secondaires endocriniens nocifs à moyen et long terme : modification de l’âge de la puberté, altération des fonctions reproductives. Des effets trans générationnels ont même été retrouvés.

 

Depuis le 23 juin 2010 la commercialisation de biberons contenant du bisphénol A est interdite en France (il faut savoir que ce produit est très souvent présent à l’intérieur de la plupart des récipients en plastique).
Le 3 mai 2011l’Assemblée Nationale a voté une proposition de loi demandant l’interdiction des alkylphénols, phtalates et parabens dans les produits de consommation courante.

Différents polymères de plastique peuvent être utilisés pour contenir des liquides :

  • PEHD polyéthylène haute densité : bouteilles de lait semi-rigides et opaques
  • PET polyéthèlène téréphtalate : bouteilles d’eau et bouteilles d’eau gazeuse
  • PC polycarbonate : matériau de prédilection des biberons, il est stérilisable comme le verre; du bisphénol A entre souvent dans sa composition.

 

Le bisphénol A est un composé utilisé comme revêtement protecteur à l’intérieur des produits en polycarbonate, plastique dur transparent. Ce produit est responsable d’effets endocriniens et toxiques sur la reproduction, il ne doit plus être utilisé pour la fabrication des biberons.

Vous pouvez reconnaitre sa présence en visualisant le symbole recyclage 7 situé sous le fond du biberon. Les biberons commercialisés depuis 2010 ne contiennent plus de bisphénol. A titre de précaution, l’utilisation du BPA est suspendue pour la fabrication et la commercialisation des biberons afin de limiter les risques d’exposition des enfants à ce contaminant.

Les tétines

Tout d’abord choisir une tétine qui se fixe bien dans la bague adaptée au biberon.

Vous aurez certainement besoin de tester différentes tétines avant de trouver celle qui conviendra au mieux à votre enfant.

 

 

Tétine en caoutchouc ou tétine en silicone ?

La tétine en caoutchouc est plus souple et devient molle à l’utilisation. Dans certains cas de trouble de la déglutition cette souplesse peut être utilisée pour faciliter la prise du biberon par le bébé.

La tétine en silicone est plus dure et inodore, résiste mieux au temps mais elle durcit au fur et à mesure des stérilisations. Certains la recommandent plutôt pour les enfants qui ont été nourris au sein, ayant l’habitude d’une succion plus forte.

Quelle forme de tétine ?

Vous trouverez des tétines classiques avec un bout arrondi et des tétines dites « physiologiques », de forme aplatie, qui cherchent à se rapprocher de la forme du téton du mamelon maternel pendant la tétée; dans ce cas, la tétine se place dans la bouche de bébé, la partie bombée vers le haut, la partie plate sur la langue.

Selon les tétines, le jet va être dirigé directement dans l’axe de la tétine ou bien vers le haut du palais.

Quel débit ?

Pour les tétines à vitesse variable (1-2-3), le débit sera différent selon que la fente de la tétine est placée horizontalement, en oblique ou verticalement (en tétant le bébé pince la tétine de haut en bas).
Ne modifiez pas le débit en serrant plus ou moins la bague de fixation de la tétine.

Notre conseil : mettez un peu d’eau dans la tétine, retournez la, voyez s’il n’y a pas un écoulement spontané, à quelle vitesse il se produit; pressez la tétine pour comprendre sera modifié le débit lorsque votre enfant tètera.

Vous pouvez également être intéressé par...