Après le biberon

Le rot

Du fait de l’ingurgitation d’air pendant la tétée, votre bébé va commencer à s’agiter.

Plutôt que d’insister, il vaut mieux interrompre momentanément la tétée et le placer en position semi-ventrale, contre votre épaule, tête calée. Durant la tétée, laissez le s’adapter tranquillement, il n’est pas nécessaire d’interrompre régulièrement la tétée pour le rot.

En fin de tétée, positionnez le confortablement, par exemple à plat ventre contre votre épaule, tandis que vous lui tapottez doucement le dos, pour lui permettre d’apaiser la sensation de plénitude gastrique et faire son rot.

Le hoquet

Les bébés hoquettent très fréquemment.

Vous avez pu le ressentir dans les dernières semaines de grossesse, in utero; en fait ce sont des contractions diaphragmatiques qui préparent le système respiratoire. Cela ne gêne pas toujours l’enfant.

Le hoquet provient d’un réflexe médullaire lorsque l’estomac plein vient au contact du diaphragme. Si cela survient durant la tétée, changez sa position, penchez le en avant afin de lui permettre de faire le rot, permettant de dégonfler l’estomac. Attendez que le hoquet passe avant de reprendre l’alimentation, quitte à attendre quelques minutes, ou bien faites lui boire quelques gorgées complémentaires, cela le soulagera rapidement.

Si votre bébé a le hoquet très souvent, tachez de le nourrir quand il est calme, ou avant qu’il ne s’agite trop, poussé par la faim.