Préparer le biberon

 

Préparer le biberon

Le lait en poudre est constitué de lait déshydraté (le lait est composé de 87,5% d’eau, la déshydratation réduit ce pourcentage à 3%). On reconstitue le lait en ajoutant simplement de l’eau à la poudre. De manière générale, il n’est pas nécessaire de recourir au chauffage de l’eau pour préparer un biberon. Utilisez le biberon dans l’heure qui suit sa préparation.

Le lait liquide prêt à l’emploi : après ouverture il se conserve au maximum 48 heures entre 0° et 2° (partie la plus froide du réfrigérateur). Une fois chauffé, il ne peut être conservé.

N’hésitez pas à relire les conseils de préparation marqués sur la boîte. Si vous mettez trop d’eau, votre bébé n’aura pas la valeur calorique et les nutriments dont il a besoin pour sa croissance. Si vous n’en mettez pas assez, la concentration trop élevée de la préparation sera hypercalorique et peut causer diarrhée et déshydratation.

  1. Biberon propre
  2. Eau à température ambiante ou chauffée à 37° (certaines études montrent que la digestion dans l’estomac est meilleure),
  3. Toujours une mesurette rase de poudre ajoutée à 30 ml d’eau : par exemple 90 ml d’eau + 3 mesures de lait jusqu’à 240 ml d’eau + 8 mesures de lait pour un grand nourrisson,
  4. Un repère de quantité : un nourrisson boit par 24 heures 1/10 de son poids + 200 à 250 ml,
  5. Toujours utiliser la mesurette fournie avec la boîte ; les mesurettes des fabricants ne sont pas interchangeables (la quantité de poudre dans la mesurette peut varier d’un fabricant à l’autre).
  6. Ne pas tasser et suivre les indications du fabricant.

Une boîte de lait en poudre entamée se conservera durant 3 à 4 semaines, refermée, dans un endroit frais et sec.
Machines de préparation automatique de biberon : prendre bien garde à la précision des mesures et dosages.
Un biberon préparé doit être utilisé dans l’heure qui suit

Quelles doses de lait ?

La croissance du nourrisson est très rapide, les premières semaines de vie son gain pondéral est en moyenne de 30 g/j avec une vitesse de croissance de 1 cm/semaine. Plus l’enfant est jeune et de faible poids, plus son alimentation est fractionnée au cours du nycthémère.

Pour un enfant né à terme, après les tous premiers jours, la dose de lait va en moyenne se stabiliser autour de 90-100 ml pour 6 biberons par 24h. Bien entendu, la dose absorbée varie selon le poids de l’enfant (on retrouve couramment une différence de 1,5 kg dans les poids de naissance des enfants à terme). Ensuite, la dose augmentera progressivement pour parvenir vers l’âge de deux mois à une dose de 150 ml ou plus, à raison de 5 biberons par 24h. C’est vers cet âge que l’enfant commence à moins réclamer la nuit.

Une règle permet d’estimer la dose quotidienne de lait nécessaire : 75 ml de lait pour 450 g de poids; autre formule : 1/10 du poids en g + 200 à 250 ml donne la ration quotidienne en ml pour 24 heures (ex: pour 5 kg : 5000g /10 + 200=700 ml).
Tout ceci n’est qu’indicatif, en pratique il vaut mieux régulariser les rythmes alimentaires de la journée que se fixer sur la dose de lait absorbée. A contrario, vers l’âge de 4 mois l’enfant peut être amené à prendre des doses moindres que celles attendues, cela sans aucune pathologie associée.

 

Vous pouvez également être intéressé par...