Dans les pays industrialisés, les seules vitamines qui posent quelques problèmes sont la vitamine D et la vitamine K.
Les laits infantiles sont complétés en vitamines permettant de répondre aux besoins des nourrissons et enfants en bas âge.

Vitamine D

Les apports nutritionnels en vitamine D conseillés variaient selon le degré d’exposition au soleil, la pigmentation cutanée, de 20 à 25 µg /j soit 800 à 1200 UI/j. Ces recommandations ont été modifiées en mars 2022 : 400 à 800 UI par jour durant toute l’enfance, que l’enfant soit en allaitement maternel ou non.

Un complément en vitamine D est ajouté dans les laits. (1 UI = 0,025 µg)

Le taux moyen en vitamine D pour les laits infantiles, hors laits thérapeutiques, est de:

  • Laits premier âge: 1.45 µg/100 ml soit 58 UI/100ml
  • Laits deuxième âge: 1.52 µg/100 ml soit 61 UI/100ml
  • Laits de croissance: 1.54 µg/100 ml soit 61 UI/100 ml

 

Vitamine K

Les besoins en vitamine K sont estimés chez le nourrisson, selon le Food and Nutrition Board (2001), à 2,0 µg de 0 à 6 mois puis 2,5 µg /j ensuite.

Les laits premier et deuxième âge ont un taux similaire de vitamine K.

  • Taux moyen de vitamine K laits premier âge: 5.75 µg/100 ml
  • Taux moyen en vitamine K laits deuxième âge: 5.99 µg/100 ml
  • Taux moyen en vitamine K laits de croissance: 5.74 µg/100 ml

 

Sources et biographies

J. Bacchetta, T. Edouard, G. Laverny et al., Vitamin D and calcium intakes in general pediatric populations: A French
expert consensus paper, Archives de pediatrie (2022),

Vous pouvez également être intéressé par...