ESPACE PROFESSIONNEL



Vous êtes ici :   Accueil > Societes_savantes

Recommandations et références

 


Nous suivons les recommandations des sociétés suivantes:
  • Comité de nutrition de la Société Française de Pédiatrie SFP
  • Groupe de travail nutrition de l'Association Française de Pédiatrie Ambulatoire AFPA
  • European Society for Paediatric Gastroenterology Hepatology and Nutrition ESPGHAN

Apports nutritionnels conseillés

Les besoins nutritionnels correspondent à la quantité d'énergie et de nutriments couvrant les besoins, en tenant compte de la quantité réellement absorbée et des âges.
L'apport nutritionnel conseillé correspond au besoin nutritionnel moyen augmenté de 2 écarts-types, afin de répondre aux besoins de toute la population.

ANC/j 0-6 mois 6-12 mois 1à 3 ans
énergie 92 kcal/kg 92 kcal/kg 1000
protéines (g) 10 10 10-12
calcium (mg) 400 500 500
phosphore (mg) 100 275 360
fer (mg) 6-10 6-10 7

Besoins nutritionnels

Besoins du nourrisson par 24h

Besoin hydriques

0 - 3 mois : 150 ml/kg/24 h
3 - 6 mois : 125 ml/kg/24 h
6 - 12 mois : 110 ml/kg/24 h

Besoins énergétiques

Jusqu'à 3 mois : 120 kcal/kg/24 h
De 3 à 6 mois : 115 kcal/kg/24 h
De 6 à 9 mois : 110 kcal/kg/24 h
De 9 à 12 mois : 105 kcal/kg/24 h
De 1 ans à 3 ans : 1360 kcal/24 h

Besoins protéiques

En pratique 10 à 15% de la ration calorique

De 1 mois : 1,8 g/kg/24 h (288 mg d'azote/kg/24 h)
De 6 mois : 1 g/kg/24 h (160 mg d'azote/kg/24 h)
De 12 mois : 0,86 g/kg/24 h
(globalement 10 g/j à augmenter ensuite à raison de +10 g par années d'âge)

Besoins lipidiques

En pratique 30 à 40% de la ration calorique

Acides gras essentiels non synthétisés par l'organisme :
acide linoléique 2 à 5% de l'apport énergétique
acide alpha linoléique 0,5 à 1,5%

Selon les ANC 2001 et les recommandations du SCF 2003

  • Les lipides sont chez le nourrisson et le jeune enfant jusqu'à 3 ans:
    • une source essentielle d'énergie: 45 à 50% de l'énergie est apportée sous forme de lipides par le lait humain ou les préparations lactées pour nourrisson
    • une source majeure d'acides gras essentiels (AGE) nécessaires au développement cérébral et à la maturation des fonctions neurosensorielles
  • le nourrisson et l'enfant en bas âge ont des besoins particuliers en lipides. Ils doivent avoir des apports lipidiques plus élevés que le grand enfant du fait de leur développement, de leur croissance, de la maturation du système nerveux et des besoins énergétiques élevés. Les apports du lait maternel restent le modèle de référence.
    Il n'y a donc pas lieu de restreindre les apports lipidiques à cet âge. Ce n'est qu'à partir de l'âge de 3 ans que les besoins lipidiques évoluent progressivement, avec des besoins en graisses saturées à 8-12% de la ration énergétique, en lipides totaux à 35% de celle-ci et en cholestérol à 300 mg/24h

Besoins glucidiques

50 à 60% de la ration calorique

Besoins en sels minéraux

Sodium 3 meq/kg/j
Potassium 5 mes/kg/j
Chlore 3 mes/kg/j

Calcium
de 0 à 6 mois 400 mg/j
de 6 à 12 mois 500 mg/j
de 1 à 3 ans 600 mg/j
(un yaourt = 200 mg)

Phosphore
avant 6 mois 100 mg/j
après 6 mois 275 mg/j

Rapport Ca/P = 1,2 à 1,5

Besoins en fer

0,5 à 1 mg/j (absorption de 10% soit un apport quotidien nécessaire de 6 à 10 mg)

Apports vitaminiques

Vitamine / 24h de 0 à 1 an après 1 an
Vitamine A (µg) 300-750 (450) 450-1500 (750)
Vitamine D (µg) 10-15 (10) 10-15 (10)
Vitamine E (mg) 3-10 (4) 10-15 (10)
Vitamine K (µg) 50-750 (200)  
Vitamine C (mg) 25-50 (30) 20-100 (50)
Vitamine B1 (mg) 0,3-5 (1) 1,5-3 (3)
Vitamine B2 (mg) 0,4-0,8 (0,6) 1,1-3,6 (2)
Vitamine B6 (mg) 0,1-1 (0,8) 1,5-2 (2)
Vitamine B12 (µg) 0,3-3 (1) 3-100 (5)
B9 Acide folique (µg) 20-100 (80) 100-500 (200)
PP Niacine (mg) 6-10 (6) 5-40 (10)
B8 Biotine (µg) 35-50 (80) 150-300 (200)

d'après Ghisolfi; valeurs extrêmes conseillées et, entre parenthèses, valeur habituellement proposée

 

Cliquez ici pour faire apparaitre ou disparaitre l'information

 

L'AFPA

L'AFPA est une association nationale regroupant plus de 1600 pédiatres, soit plus de 60 % des pédiatres d'exercice ambulatoire (médecine de l'enfant en dehors de l'hôpital : pédiatres libéraux et pédiatres travaillant en Protection Maternelle Infantile ou en institutions). Elle est engagée dans le Collège National De la Pédiatrie (CNDP) aux côtés de 6 autres communautés pédiatriques.
Ses différentes missions visent à développer les actions de formation continue, élaborer une réflexion sur les programmes et les moyens de cette formation, promouvoir la recherche médicale dans le domaine de la Pédiatrie Ambulatoire, réaliser des actions et des programmes de pédiatrie humanitaire.
Elle sert de lien entre la pédiatrie ambulatoire (pédiatrie de ville), et les autres modes d'exercice de la pédiatrie, favorise la collaboration avec les sociétés étrangères de pédiatrie ambulatoire et représente les pédiatres de ville dans les sociétés savantes, auprès des organismes de formation continue et de recherche, et auprès des autorités administratives.

Sources et bibiographie


Page mise à jour le 15 août, 2013



Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Chercher uniquement dans des sites web de santé HONcode de confiance :